Mon logiciel nº1 sur macOS

Categories Macos

On me demande souvent quel est mon logiciel nº1 [préféré] sur macOS…

La réponse est simple et la même depuis plusieurs années – Little Snitch. À sa plus simple expression, Little Snitch est un coupe-feu [Firewall]. Sa mission : rendre visible l’invisible.

TL;DR

À environ 60 dollars canadiens, c’est un produit en or qui vaut amplement son prix… Même, je me demande pourquoi le prix n’est plus élevé!

Fabricant : www.obdev.at

Produit : Little Snitch 4

Prix : 45$US

Un coupe-feu? Rien d’extraordinaire… mais…

Ce qui différencie Little Snitch des autres coupe-feux [oh! Il y en a aujourd’hui c’est incroyable] c’est que Little Snitch permet de faire le contrôle des connexions entrantes et surtout… sortantes! Tout ça dans une interface incroyablement simple et sexy.

Donc, non seulement est-il en mesure de faire le contrôle des connexions venant de l’externe, il devient particulièrement puissant dans le sens contraire. Je m’explique.

De nos jours, les systèmes d’opération contrôlent beaucoup mieux les communications « illégales » sur le web. En plus, les systèmes d’opération tels Windows et macOS possèdent des coupe-feux de bases.

Avec le développement de virus et malware beaucoup plus évolués, l’enjeu devient de plus en plus les communications sortantes de votre ordinateur. Une fois infecté, il devient complexe de savoir qu’est-ce qui parle avec l’externe ou non… Mais avec Little Snitch… Boom, tout de vient hyper simple et visuel.

Par exemple, quand on utilise un logiciel de courriel [Mail sur macOS], ce logiciel doit communiquer avec l’externe. En temps normal, les communications de ce logiciel ne possèdent aucun contrôle en particulier, tout est ouvert ou possible.

Avec Little Snitch, la première fois que vous allez ouvrir Mail [une fois l’installation du produit effectué], Little Snitch va vous demander si vous êtes en accord avec cette opération.

Cette approche vous permet donc de contrôler quel logiciel est capable de se connecter à l’externe. Il est alors possible d’indiquer pour toujours, pour une heure pour 15 minutes, ou simplement indiquer NON, je ne veux pas que ce logiciel communique avec l’externe.

Voici quelques images qui représentent l’approche…

Dans la fenêtre en question, il est possible d’infirmer ou confirmer l’opération ou la connexion en question. En plus, on peut également accepter celle-ci pour toujours ou pour une période de temps – ou simplement jamais.

Ainsi, il devient très simple de visualiser les connexions et ainsi prendre une décision sur le besoin ou non dans notre environnement. Pourquoi ne pas y jeter un coup d’oeil pour plus de détails?

Certains trouveront que ceci est un peu trop intrusif ou complexe, mais il est toujours possible de mettre Little Snitch en mode « automatique » et « intelligent ». Cette seconde approche permet à un utilisateur de simplifier l’expérience et faire la revue si désirée à un autre moment.

Tel que montré ci-dessus, Little Snitch permet de faire la vérification sur nos acceptations ou refus, ainsi que de visualiser plusieurs détails additionnels.

Et comme nous sommes sur un Mac, c’est beau, c’est clair et ça fonctionne toujours bien.

Plusieurs détails se trouvent sur le site web de l’organisation, je vous recommande chaudement d’y aller faire un tour si vous êtes à la recherche d’un vrai coupe-feu sur macOS.

Fabricant : www.obdev.at

Produit : Little Snitch 4

Prix : 45$US

Little Snitch possède plusieurs autres options clés, cet article pour sa part ne fait que gratter le sommet des options les plus intéressantes selon moi.

Finalement, à environ 60 dollars canadiens, c’est un produit en or qui vaut amplement son prix… Même, je me demande pourquoi le prix n’est plus élevé!