Attention – ce courriel n’est pas pour vous!

Une grande partie de notre journée de travail consiste à faire l’échange et la lecture de courriel. Pour ce, nous nous assurons de nous présenter correctement, discuter des points clefs et tenter de rendre le tout le plus simple et courtois.

Par contre, depuis quelques années je remarque l’intrusion de messages légaux à la fin des courriels. Généralement nommés « email disclaimers » ou plutôt un avis de non-responsabilité en français, ces avis nous précises les dangers reliés à l’échange ou la réception de courriels qui à la base n’auraient jamais dû arriver dans notre boîte depuis le début.

Non seulement ces messages prennent de plus en plus de place, je reçois plusieurs courriels où l’avis est dix fois plus important que le message lui-même. Après plusieurs tentatives de compréhension, j’ai finalement effectué plusieurs recherches sur Internet pour finalement me rendre compte que ces messages non a peut près aucune valeur « légale ».

Suivant mes recherche et discussions avec des avocats dans le domaine, ces messages ne peuvent que nous sensibiliser à l’échange accidentel ou non désiré de la part d’une personne qui a de la difficulté a écrire un nom correctement.

Simplement, ceci est potentiellement une « meilleure pratique » pour les affaires, mais ne peut en aucun cas nous rendre responsables. Depuis quand devrais-je être responsable d’un « newbie » qui apprend à utiliser son courriel? En plus, ces messages sont souvent complexes, sans profondeur et même menaçants.

Aussi, pour qu’une entente soit concrête entre deux partis, il doit y avoir un consentement entre les partis. Comment quelqu’un pourrait me « tirer » en court invoquant le fait qu’il n’a pu avoir le contrôle de ses courriels et ensuite m’accuser de malveillance par ce que je me suis fait voler mon portable à l’aéroport lors de mon dernier voyage et qu’un terroriste à utiliser l’information contenue dans le courriel pour faire exploser une Volkswagen (pour les fans de pub) — S.V.P. un peu de logique.

Je n’ai même pas la possibilité de refuser l’entente. Le fait de détruire le courriel ne signifie absolument rien de toute façon. Toute personne qui oeuvre dans le domaine de la sécurité de l’information sait très bien que ces données résident dans plusieurs lieux et que pour y avoir accès, il ne faut pas être le docteur Einstein.

Vraiment, je crois que ces messages sont d’un ridicule incroyable. À la place, il devrait y avoir un message qui indique clairement que la presque totalité des courriels ne possède aucune protection et que n’importe qui, qui possède l’équipement, peut bien les lires à sa guise.

Rendu là, pourquoi pas nous obliger à porter un casque avant l’ouverture des courriels…

Références :
– OLF : Office de langue francaise
– News 24 : www.news24.com/News24/Technology/News/0,6119,2-13-1443_1546258,00.html

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: