MacOS – TimeMachine est lent!

Time Machine est le service de sauvegarde automatisé de MacOS depuis des années. Avec cette maturité, comment est-il possible que celui-ci soit si lent?

Et bien j’ai une solution pour vous. Celle-ci est simple et n’affecte pas négativement votre Mac!

Pour vous donner une idée, je viens de compléter une pleine sauvegarde de mon Mac (environ 30 GB) en 5 minutes. En temps normal, ceci aurait pris 4 heures…

Cette commande permet donc de faire une sauvegarde de plusieurs gigaoctets (GB) en quelques minutes; plutôt qu’en quelques heures!

Sans trop entrer dans les détails, Time Machine est configuré pour rouler en arrière-plan sur votre Mac pour ne pas impacter votre travail. Sur ce, quand vous voulez accélérer les choses, une simple commande dans votre terminal sera en mesure d’accélérer les choses pour faire une sauvegarde rapide; très rapide.

Il s’agit de donner une priorité supérieur à Time Machine. Pour ramener les choses telles qu’elles étaient, il s’agit de simplement redémarrer votre Mac et le tour est joué.

Pour entrer la commande, démarrer votre terminal trouvé dans /Applications/Utilities/ ou dans le répertoire Utilités dans vos applications si vous avez un Mac en Français ou dans tout autre langues.

sudo sysctl debug.lowpri_throttle_enabled=0

Cette commande indique à votre Mac de prendre les processus d’arrière plan et leurs donner une priorité comme les autres. Vous ne devriez pas remarquer de différence dans vos autres apps, mais croyez-moi, Time Machine va rouler comme un champion.

Pour remettre le tout à la normale faire la commande suivante:

sudo sysctl debug.lowpri_throttle_enabled=1

Et voilà tout est revenu à la normale!

Sinon, il est toujours possible de redémarrer votre Mac et le tour est joué!

When all fails: MacOS Time Machine

Don’t like macOS migration assistant? Want to do things manually and have full control? Well this section is technical, but may yield key results for people having significant problems with Time Machine backups and the dreaded ACLs!

But the most importantly…

  • Don’t change Time Machine ACLs!
  • Just strip the ACLs of files you copied from it!
  • So find, copy locally, and then change permissions.

UNIX Background

Added to UNIX file permissions such as user/group/everyone each having their own read/write/execute permissions, MacOS also uses ACLs (Access Control Lists). These ACLs allow much more granular file and folder permissions settings.

UNIX File ownership

File ownership provides a secure method for storing files. Every file in UNIX has these basic attributes.

  • Owner: controls actions the owner of the file can perform on the file.
  • Group: secures actions a user, who is a member of the group that a file belongs to, can perform on the file.
  • Other (world): what action all other users can perform on the file.

UNIX File Access Modes

The permissions of a file are the first line of defense in the security of a UNIX system.

  • Read: Grants the capability to read or view the contents of the file.
  • Write: Grants the capability to modify, or remove the content of the file.
  • Execute: User with execute permissions can run a file as a program.

UNIX Directory Access Modes

Directory access modes are listed and organized similarly as any other file.

  • Read: Access to a directory means that the user can read the contents. The user can look at the filenames inside the directory.
  • Write: Access means that the user can add or delete files to the contents of the directory.
  • Execute: Executing a directory doesn’t really make a lot of sense so think of this as traverse permission.

Note: more details available on www.tutorialspoint.com/unix/

Back to Time Machine

Once we understand the basic of UNIX file security, we can now appreciate the fact that by default, Time Machine adds the following ACL to all files:

group:everyone denyadd_file,delete,add_subdirectory,delete_child,writeattr,writeextattr,chown

This ACL simply means that all files and folders inside a Time Machine backup are locked for everyone (even the root user).

So if you restore your files manually from a Time Machine backup, all files and folders will keep those annoying Time Machine ACLs attached to them (good for security, but bad for portability).

Solving the problem

Once we understand the challenge, it is quite easy to remove the Time Machine ACLs. For all three options you need the Terminal which you will find in /Applications/Utilities.

Either way, the key is to access the Time Machine files directly from the Finder window, then copy the file or folder directly to the destination folder.

Option 1 – Swing the axe

If we know the files we want are in folder called “Documents”, let’s copy that folder on our local desktop. Once the copy is done, we can type the following into our Terminal window (make sure you follow the path of where you’re trying to run the command).

Note: If you don’t know the Terminal-way of specifying a path file or folder, simply drag and drop the file/folder you want onto the Terminal window and the Terminal will type the correct file/folder name for you.

chmod -R -N ~/Desktop/Documents/ Files

Option 2: Remove the first ACL entry

Same example as above. You have a folder called “Documents” on your Desktop. But in this case you have a few files with custom ACLs that you want to preserve. Type the following into the Terminal window:

chmod -R -a# 0 ~/Desktop/Documents/ Files

What makes the above solution “dangerous” is that it is not idempotent.

An idempotent operation is an operation that can be applied over and over without changing the result after it has been applied once. Kind of like multiplying a number by 1. You can keep doing it but the result is always the same.

Why does that matter? Well, let’s say that you have a file that already had an ACL before Time Machine prepended its own ACL entry.

If you run the above command twice then you will have removed both the Time Machine ACL as well as the ACL that you probably didn’t want to lose.

Plus the above solution is also not ideal for Time Machine files that are mixed in with other files. If any of these other (non-Time Machine) files have ACLs then the above command will remove those ACLs.

Option 3: Remove specific restrictions from an ACL

Aside from being able to specify which number entry of an ACL you want to remove you can also specify the specific restrictions you want to remove. So you could do this:

chmod -R -a "group:everyone deny add_file,delete,add_subdirectory,delete_child,writeattr,writeextattr,chown" ~

Note: “~” means “my home directory”, i.e. if your username is bob then “~” = “/Users/bob”)

The above command is also idempotent!

Finally

If we want to view the UNIX permissions as well as the ACLs of a particular file/folder you can pop open the Terminal and type

ls -led /path/to/file_or_folder

(again, just drag and drop the file/folder you want onto the Terminal window if you don’t know how to specify it the Terminal-way).

If you want to learn more about certain commands, you can start by typing them into the Terminal window and you’ll be on your way to becoming a deepgeek.

man ls
man chmod

(space bar to page forward, q to exit the man[ual] page)

 

Key sources:

http://galvanist.com/post/94558522941/strip-time-machine-acls

https://www.tutorialspoint.com/unix/unix-file-permission.htm

https://discussions.apple.com/

https://www.apple.com/

http://www.opengroup.org/unix

 

Macos – How to access a Time Machine drive from another mac?

1 – Attach the disk Time Machine or attach the Time Capsule to your main Wi-Fi/internet router.

2 – Once available to your current Mac, hold down Alt (Option on some keyboards) on your Mac and click the Time Machine menu bar icon.

3 – Select Browse “Other Backup Disks”.

4 – The Time Machine disk should appear in a list, and once selected it you’ll see the standard Finder-based Time Machine view.

5 – Once in the finder window, move back in time to retrieve older files and simply choose what you want

Note: If the backup is encrypted you’ll be prompted to enter the password before you can gain access.

Système de sécurité Volt 2017

2017-volt-electric-car-safety

Ancien propriétaire de la première génération de la Chevrolet Volt, j’ai décidé de me tourner vers le nouveau modèle 2017.

La raison primaire de ce changement est de pouvoir bénéficier des technologies de sécurité.

Mon ancienne Volt a été parfaite. Super robuste, aucun problème à signaler, il me manquait toutefois les systèmes de sécurité plus avancés que de simples coussins gonflables.

C’est pourquoi j’ai donc opté pour le modèle prémium de la 2017 ainsi que de tous les systèmes de sécurité (outre le régulateur de vitesse automatique). La raison est fort simple, je ne fais pas assez de longues routes pour justifier un achat de près de 2000 dollars pour celui-ci.

http://fr.chevrolet.ca/volt-electric-car.html

Toutefois, pour les autres solutions, le fait que je navigue beaucoup en ville (ou j’y habite) est certainement une grande valeur ajoutée.

Comme je n’ai trouvé rien d’intéressant sur le web (et encore moins en français), regardons donc les options de sécurité et systèmes avec plus de détails. J’ai été en mesure de trouver l’information sur différents sites, voici donc quelques informations.

Aide au maintien de la voie

Le premier système que j’aime bien est l’aide au maintien sur la voie (activé à partir de 60 km/h). Ce système de sécurité proactif rectifie légèrement la direction de la Volt pour aider le conducteur s’il dévie par inadvertance de la voie en question.

La meilleure façon de décrire le sentiment lorsqu’on est au volant est simple. C’est comme s’il y a un fantôme qui a les mains sur le volant avec nous. Ça semble bien bête, mais c’est très spécial lorsque le système est activé.

Les mains sur le volant, on a le sentiment que celui-ci nous ramène dans la bonne direction. Très plaisant, mais surprenant, tout se fait en douceur et jamais on a l’impression de perdre le contrôle ou la matrice du véhicule. C’est vraiment comme une petite force dans le volant.

Pour ma part, je trouve le tout très intéressant, et je suis persuadé que ceci ne va qu’augmenter la sécurité de ma conduite.

Maintenant, il faut comprendre que ceci est loin d’être un système de conduite automatique. Il faut simplement le voir comme une aide qui nous suit tout au long de notre trajet; génial.

Prévention de collision

Une des options de sécurité que j’adore en ville est le système d’alerte et de prévention. Ce système est très simple, il indique une collision imminente et peut même appliquer les freins en cas d’urgence.

En ville, trop souvent on se trouve dans une situation ou un véhicule freine rapidement, ou simplement, une personne qui marche décide de bondir dans la rue au dernier instant. Je ne sais combien de fois que j’ai dû réagir très rapidement.

Il est certain qu’il est important de rester alerte lors de la conduite, mais je dois admettre que ce système s’est déjà rendu utile dans mon cas.

Aussi, ce système intègre la capacité d’indiquer la distance des véhicules devant nous. En cas d’urgence, celui-ci est également en mesure de sonner une alarme auditive et visuelle si le conducteur n’applique pas les freins au bon moment.

Les premières fois que le système a été activé, je suis resté un peu surpris. Simplement, car il y a une lumière rouge sur le dessus de la console qui s’active ainsi qu’un son assez strident qui se fait entendre.

Mais maintenant que j’ai l’expérience avec celui-ci, je comprends très bien pourquoi les ingénieurs ont utilisé cette approche; ça fonctionne. Je peux vous garantir que notre temps de réaction est nettement supérieur avec le système!

Encore une fois, je dois admettre qu’il faut une certaine habitude avec le système donc il est important de ne pas le désactiver. L’habitude prend le dessus et on devient très confortable avec l’intégration des alertes et d’aides routières.

Donc en unisson, les alertes de prévention de collision ainsi que le freinage automatique avant à basse vitesse nous avertissent des véhicules qui ralentissent sur notre trajectoire et peuvent ainsi appliquer automatiquement les freins pour réduire la gravité d’une collision potentielle.

Caméra de recul

Premier à croire que ce gadget était un peu ridicule il y a quelques années, je dois admettre qu’avoir une caméra de recul est un cadeau des dieux.

Et ce n’est pas tant pour l’aide au stationnement, plutôt qu’avoir la chance de bien voir derrière nous qui devient le plus important.

Avec l’aérodynamisme des véhicules d’aujourd’hui, il devient assez complexe de bien voir derrière; surtout quand il est temps de sortir d’un stationnement souterrain ou l’éclairage peut être bien médiocre.

Encore une fois, pour tout le monde qui doute de système similaire, je vous le recommande chaudement.

Circulation transversale arrière

En lien avec la caméra de recul et donc la marche arrière, il y a également le système d’alerte de circulation transversale arrière.

À sa plus simple expression, ce système indique s’il y du trafic ou des objets dans notre direction. Encore une fois, ce système m’a été utile en sortant d’une entrée quand soudainement une voiture est passée à toute allure sur la voie (derrière moi).

À ma grande surprise, dès la première alerte de ce système, j’ai facilement compris la situation et j’ai donc appliqué les freins. Super simple, efficace et surtout très serviable dans nos vies beaucoup trop connectées.

Détection des angles morts

Finalement, le système de détection des angles morts. Livrable depuis des années, il permet de faire la détection des objets dans nos angles morts.

Très intéressant, car en ville j’ai remarqué que celui-ci présente l’alerte (dans nos miroir extérieurs) que ce soit un véhicule, un vélo et même un piéton. Donc très intéressant pour une personne qui navigue souvent la ville.

Le système est très bien intégré et présente des indicateurs orange dans les rétroviseurs du véhicule, sans nous brusquer et sans nous limiter au niveau de notre vision.

Note finale

J’ai surement laissé de côté certains points derrière comme les 10 sacs gonflables, le système ABS et plusieurs autres, mais l’important est que le niveau de sécurité de la nouvelle Volt et plusieurs autres véhicules est nettement supérieurs.

Je ne peux qu’encourager les propriétaires potentiels à payer pour ces options qui ne coutent pas si cher et peuvent faire toute la différence dans notre vie.

Pour votre information, tous les systèmes de sécurité de la Volt 2017 indiqué dans ce texte et plus, ne rajoutent qu’environ 1200 dollars au prix de l’auto (pour l’intégration des deux groupes niveau 1 & niveau 2).

Voici le détail de ma facture en octobre 2017 à Montréal.

Groupe confiance conducteur – 575 $

  • Système de surveillance des angles morts avec avertisseur de changement de voie
  • Témoin de capteur pour alerte de trafic transversal arrière

Groupe confiance du conducteur II – 575 $

  • Alerte de collision en marche avant
  • Aide au maintien de la voie
  • Freinage automatique en marche avant à basse vitesse
  • Indicateur de distance avec le véhicule en avant
  • Feux de route IntelliBeam automatiques

Il faut que j’indique qu’il n’est possible que d’avoir le niveau 2 en appliquant le niveau 1 également. C’est pourquoi pour la totale il faut additionner deux fois 575 dollars CAN à la facture.

Sinon, il est toujours possible d’uniquement prendre le niveau 1. Mais je vous recommande de prendre le tout, vous allez vraiment me remercier un jour ; )

Alors bonne route et conduisez prudemment.

Note:

Voici quelques vidéos trouvés sur le web (en anglais) ils permettent de visualiser les différents systèmes.

http://www.gmc.com/safety-features.html